PARCOURS PEREC

"Ce qui se passe vraiment, ce que nous vivons, le reste, tout le reste, où est-il? Ce qui se passe chaque jour et qui revient chaque jour, le banal, le quotidien, l'évident, le commun, l'ordinaire, l'infra-ordinaire, le bruit de fond, l'habituel, comment en rendre compte, comment l'interroger, comment le décrire? (...) Comment parler de ces choses communes, comment les traquer plutôt; comment les débusquer, les arracher à la gangue dans laquelle elles restent engluées, comment leur donner un sens, une langue : qu'elles parlent enfin de ce qui est, de ce que nous sommes." Georges Perec

Parallèlement à la programmation de la pièce "Un homme qui dort", La Grande Mêlée propose l'inscription dans la ville d' un parcours Perec. Installations et projections sont proposées dans différents lieux partenaires et ressources.

En septembre 2014, La Grande Mêlée a tracé un parcours dans la ville de Nîmes.

Du 20 septembre au 5 octobre 2014, 8 lieux ont porté le tracé d’une géographie rêveuse. Survivance de l’œuvre de Perec à travers les témoignages des différentes personnes liées à cette cartographie. De la parole du détenu racontant sa chambre à celle des artistes invités par le peintre nîmois Jacques Poli pour l’exposition réalisée en 1997 et remontée dans l’École des Beaux-Arts de Nîmes dix-sept ans plus tard, à partir de 39 polaroids pris par Georges Perec.

Chemins de traverse, labyrinthes autobiographiques,quêtes généalogiques, tentatives de description de l’indicible et du presque oublié.

Théâtre de Nîmes

PARCOURS PEREC